Prévoyance

En gestion de patrimoine, il est important d’avoir un cheminement cohérent et de procéder par étapes.

Mesurer sa surface financière

La planification financière permet d’évaluer l’importance et la structure de son patrimoine, ainsi que sa capacité d’épargne. C’est pourquoi, il faut dresser un audit de la situation à savoir :

  • L’inventaire du patrimoine (les biens, les assurances vie, les prêts, les dettes
  • La capacité d’épargner (les revenus face aux dépenses
  • La situation fiscale (l’impôt sur le revenu, les contributions sociales, l’IFI, les biens imposables, les biens partiellement
    exonérés, les biens totalement exonérés, le calcul de l’impôt)

Faire un diagnostic

A partir des éléments chiffrés qui auront été collectés, il sera possible d’établir un premier diagnostic et avoir une idée sur divers points :
– L’équilibre du patrimoine
– La constitution d’une trésorerie

Identifier ses besoins

Il faudra élaborer un plan de gestion suite au diagnostic de base. Il faut identifier les besoins que l’on veut satisfaire et établir des priorités dans les objectifs à atteindre. Cette analyse est complexe car les besoins peuvent être à court et à long terme, ils peuvent évoluer ou disparaître avec le temps. Le fait d’avoir des projets facilite la constitution régulière d’une épargne.

Les objectifs à court terme

  • La protection de la famille
  • Les avantages fiscaux

Les types d’avantages fiscaux

  • Les déductions du revenu global
  • Les réductions d’impôts
  • Les abattements
  • Le crédit d’impôt
  • Les exonérations

Les objectifs à long terme

  • Les besoins à déterminer
  • Les besoins à chiffrer
En Savoir plus

‘‘Nous accompagnons nos clients
dans leurs projets d’investissement immobilier et financier.’’

Conseiller en Investissement Financier